Au-delà de cette date…

Système D

Modifier ses habitudes de consommation pour les rendre plus durables est beaucoup plus facile aujourd’hui qu’hier. Acheter bio et préférer les producteurs locaux a été le premier changement. Le plus facile aussi. Qui pouvait résister à l’idée de faire du bien à un « petit producteur » et de défendre l’économie locale ? Pour le non alimentaire, consommer durablement est vite devenu synonyme de seconde main, de vintage et de recyclage dont le pouvoir de séduction tient beaucoup à la valorisation de la créativité individuelle. Qui n’a jamais été fier de sa « trouvaille » aperçue dans une friperie ou un vide-grenier, vite postée sur les réseaux ? 

Une autre manière de consommer responsable prend peu à peu place dans nos habitudes. Elle consiste à ne plus regarder les dates de péremption. Certes, il existe, depuis longtemps, dans tous les supermarchés, des corners dédiés aux produits qui s’approchent de leur date limite de vente, mais l’offre est encore limitée. Certaines enseignes ont choisi de faire de ces produits qu’on ne voulait plus voir en rayon leur offre principale. 

Inspiré par un modèle observé à Zurich, la boulangerie Demain (à Paris, rue Saint Maur) propose ainsi à moitié prix ce que ses boulangeries partenaires n’ont pas réussi à vendre la veille. Les viennoiseries sont revalorisées par de nouvelles recettes. En Allemagne, le ministre de l’Alimentation milite au niveau européen pour que les dates limite de consommation ne figurent plus sur certains produits comme le riz, les lentilles, les épices ou les pâtes pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Sur le net, Greez propose à prix cassés des produits de soin et de maquillage voués à être jetés parce qu’abîmés, issus de surplus de stocks ayant une date courte ou d’anciennes collections. Tous les mardis, à 9h, les internautes ont rendez-vous sur la plateforme pour découvrir des réductions allant jusqu’à -80%. 

Peu à peu se dessine ainsi une « économie bis » animée par la quête de bons plans autant que par le désir d’inventer une consommation plus responsable. Un mix de motivations inédit qui vient nous rappeler qu’une part des consommateurs n’a pas renoncé à la consommation et préfère la revisiter plutôt que de se convertir à la frugalité… Le système D a de l’avenir et est désormais synonyme de Durable. 

Luxe accessible

Mission de marque

Sans traces

Les bonnes pratiques

Les projets éco-responsables de l’agence d’Artagnan.

sincere