Sur place

Un commerce durable, c’est aussi un commerce proche.

Pour qu’un village ressemble à un village, il lui faut un coeur de village. L’équation est simple mais pas si facile que ça à résoudre face à la disparition des commerces que connaissent en ce moment les petites agglomérations. 

Comptoir de Campagne a décidé de remettre de la vie là où elle a disparue et de promouvoir, au passage, un autre modèle de consommation. Imaginée par Virgine Hils, ancienne cadre de l’alimentaire (vive la reconversion !), cette enseigne propose, en un même lieu, de l’épicerie en circuit court, des services de proximité (cordonnerie, coiffure, gaz, pressing), de la petite restauration, des relais La Poste, la vente de billets SNCF et même un espace destiné à accueillir des événements culturels. L’offre s’adapte à chacun des villages de plus de 800 habitants dans lesquels l’enseigne souhaite s’implanter, histoire de ne pas entrer en concurrence avec des acteurs déjà présents. Elle compte actuellement treize adresses en Auvergne-Rhône Alpes et une dizaine d’ouvertures supplémentaires est prévue cette année.

En réunissant activités et commerces sous un même toit, Comptoir de Campagne devient à la fois une source d’emplois et d’activités ET un lieu de vie et d’échanges. Une enseigne qui contribue à redynamiser la vie locale ET à offrir de nouveaux débouchés aux fournisseurs locaux. Un bénéfice économique ET sociologique. Un commerce durable, c’est aussi un commerce proche des attentes de ses clients. Un commerce qui leur donne envie de rester durablement sur place…

Le temps des saisons

La part de l’homme

Tout nu

Les bonnes pratiques

Les projets éco-responsables de l’agence d’Artagnan.

sincere