Responsables et beaux

Pas que responsables

Pickup, le réseau de relais et consignes n°1 en France du groupe La Poste (16 000 relais et 1300 consignes installés à travers le territoire) s’est associé à l’artiste nantaise Mathilde Cabanas, créatrice de la marque du même nom, pour ré-enchanter ses consignes qui finissaient, à la longue, par ressembler à des murs uniformes. Les voici donc habillés de motifs joyeux (bisous, smileys, fleurs…) imaginés pour égayer le quotidien des usagers et les faire sourire. Ces consignes Pickup « arty » sont visibles à Paris, Lyon, dans certains magasins Monoprix, au sein du réseau RATP mais aussi dans des communes plus modestes comme Mérignac et Saint Laurent du Var. Pourquoi seraient-elles d’ailleurs réservées aux habitants des métropoles ? 

Depuis quelques années, les consignes ne cessent de gagner du terrain. De plus en plus visibles, elles viennent nous rappeler que nous pouvons contribuer à la réduction des déplacements des véhicules de livraison en ville et nous permettent ainsi d’endosser le rôle de citoyen acteur auquel nous aspirons. En les embellissant, La Poste enrichit son « expérience consigne » en lui donnant une forme de distinction dans les deux sens du terme : lui assurer une différence perceptible dans un univers fortement concurrentiel et lui conférer un bénéfice émotionnel esthétique encore rarement envisagé dans l’univers de la consommation responsable. Pourquoi les consignes ne seraient-elles que des murs de placards uniformes, verrouillés par des codes et seulement identifiables par la couleur de la marque qui leur est associée ?

Cette initiative vient ainsi souligner l’enjeu esthétique associé aux gestes responsables. Pour inciter les consommateurs à adopter de nouvelles habitudes, multiplier les messages d’information et installer des points de tri ou de récupération ne suffit pas. Il faut aussi capter leur attention et s’approprier un peu de leur temps de cerveau disponible. Seules des propositions créatives peuvent y parvenir car elles construisent un lien par la légèreté plutôt que par la responsabilité

Pratiques mais avec de l’esprit, respectueux de la planète mais avec une part de poésie, responsables mais ludiques, durables et désirables : les nouveaux services éco-responsables doivent, eux aussi, parler à nos deux cerveaux. 

Des déchets en or

Cinquante-cinquante

Plus tard

Les bonnes pratiques

Les projets éco-responsables de l’agence d’Artagnan.

sincere