Conso power

Quand l’offre est élaborée par la demande…

Six ans (déjà !) après le lancement de La Marque des consommateurs, connue pour ses briques de lait qui rémunèrent leurs producteurs au prix juste (le lait le plus vendu en 2021 et sans publicité…), la coopérative C’est qui le Patron ?!, qui comprend déjà de nombreux produits alimentaires, souhaite aujourd’hui étendre son modèle à d’autres territoires avec un nouveau label nommé On est là ! Encore une manière d’interpeller. 

Un T-shirt des consommateurs ? Une banque des consommateurs ? Et pourquoi pas, aussi, une maison de retraite des consommateurs ? Toutes les entreprises de tous les secteurs peuvent prétendre au label, dès lors qu’elles acceptent de se conformer aux impératifs éthiques de transparence, d’équité et de partage de la valeur. Ensuite, comme pour les produits de C’est qui le Patron ?!, ce sont les consommateurs-sociétaires de la coopérative (le prix de la part est fixé à un euro) qui décideront quelles entreprises pourront bénéficier du label.

Si le fantasme de l’ouvrier actionnaire est présent dans tous les esprits révolutionnaires depuis le début de l’ère industrielle, c’est maintenant au tour du consommateur d’être saisi par l’idée de prendre le pouvoir. L’évolution en dit long sur notre époque. Elle vient nous rappeler que le contrôle de l’industrie, aux mains d’investisseurs et d’actionnaires, nous a totalement échappé et que la seule possibilité d’action qu’il nous reste consiste à défendre la condition de l’homme, qu’il soit ouvrier, artisan, producteur, éleveur ou sous-traitant délocalisé.

C’est un nouveau modèle de consommation qui émerge ainsi. Un modèle où l’offre est scrutée à l’aune de valeurs éthiques, de respect de l’humain et de l’environnement pour préserver le futur. Car une économie durable, c’est d’abord une économie qui doit permettre à l’économie de durer. Et aussi un modèle où l’offre sera de plus en plus élaborée par la demande. Comme une manière pour le consommateur de (re-)prendre le pouvoir sur ce qui lui est destiné. Avec bienveillance (pour la planète) et empathie (pour ceux qui produisent). 

Devant la porte

Eco-pschitt

Boites vertes

Les bonnes pratiques

Les projets éco-responsables de l’agence d’Artagnan.

sincere